Calendrier des événements

Partager sur :

Dégradation thermochimique et cokéfaction de carburants aéronautiques fossiles ou alternatifs soumis à charge thermique, impact de leur composition sur les émissions de particules

Par Daniel Gaffié, Daniel Ferry et Mickaël Sicard.

L’intérêt suscité par les perspectives offertes à disposer de carburants aéronautiques issus de ressources non conventionnelles, tant sur le plan environnemental que stratégique, s’est révélé au tout début des années 2000. Jusqu’alors, en termes de gain de performances propulsives, l’innovation technologique aéronautique, s’exerçait généralement indépendamment d’un carburant aéronautique, exclusivement issu de l’exploitation pétrolière, aux propriétés immuables parfaitement identifiées.

L’arrivée de ces nouveaux carburants et la nécessité impérieuse de les qualifier sur aéronefs civils et militaires – de nature à faire évoluer les normes de certification actuellement en vigueur – a conduit à se préoccuper de l’impact potentiel de leurs propriétés physicochimiques sur les performances propulsives, environnementales et de durabilité des matériels. Deux axes d’investigation impliquant les propriétés endogènes des carburants étudiés, ont été ainsi étudiées :

-    D’une part, le comportement du carburant aux conditions particulières de stockage et de transfert, du réservoir jusqu’à la chambre de combustion et les conséquences dommageables de sa dégradation thermique sur le fonctionnement nominal de l’aéronef.

-    D’autre part, l’influence de la composition de carburants aéronautiques issus de filières non conventionnelles sur la combustion et particulièrement sur la caractérisation des émissions de particules de suie, préjudiciables sur le plan environnemental, ceci sous fond de durcissement de la réglementation internationale particulièrement focalisée sur le contrôle des émissions des particules fines.

S’inscrivant dans le cadre de travaux de Recherche menées conjointement, l’ONERA et le CINaM - Centre Interdisciplinaire de Nanoscience de Marseille, souhaitent aborder par cette conférence 3AF intitulée :

Dégradation thermochimique et cokéfaction de carburants aéronautiques fossiles ou alternatifs soumis à charge thermique - Impact de leur composition sur les émissions de particules.

ces différentes problématiques complexes, insuffisamment maîtrisées à ce jour, sous l’angle d’une investigation approfondie, fondée sur le déploiement de nouvelles approches expérimentales, métrologiques et théoriques avancées, utile à la conception des systèmes aéronautiques futurs et à l’amélioration de leur maintien adéquat en conditions opérationnelles.

Jeudi 13 octobre 2022
18h00 - 19h00 (GMT +2)
Date limite d'inscription : 12 octobre
CNES - Salle de l'Espace
2 Pl. Maurice Quentin
75001 Paris
Il reste 92 places
Documents
Localisation

CNES - Salle de l'Espace

2 Pl. Maurice Quentin
75001 Paris

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.

Jeudi 13 octobre 2022
18h00 - 19h00 (GMT +2)
Date limite d'inscription : 12 octobre
CNES - Salle de l'Espace
2 Pl. Maurice Quentin
75001 Paris
Il reste 92 places
  • Ajouter à mon agenda