ÉDITORIAL LETTRE 3AF N°39

La cybersécurité est un sujet brûlant, Internet étant le passage obligé de tous les échanges industriels. La transformation digitale s’exerce  au sein même des opérations aériennes et anti-missiles, comme nous le rappelle opportunément dans ce numéro Luc Dini (Thales). Aussi le 2 avril 2019, Alumni-ONERA et le cabinet Oliver Wyman organisaient une table ronde sur la cybersécurité à Paris. Les premiers articles de cette Lettre sont le fruit de cette rencontre. Ouvrant le feu, le secrétaire général du club des officiers de sécurité place le débat au niveau de la sécurité nationale en pointant le cyber-spatial. Le titre de son article guerre impossible, paix improbable rend compte des enjeux actuels. Le deuxième article, émanant d’un ingénieur sécurité de Naval Group, permet de découvrir la cyber sécurité en milieu maritime. Enfin, Alexandre Leraître avec qui la 3AF entretient des relations suivies depuis notre dossier consacré aux conséquences de la loi anti-corruption américaine à travers le cas d’Alstom 1, traite des menaces réelles que le monde digital fait planer sur nos industries. 

L’autre dossier de cette Lettre est relatif à l’Aérodynamique. Dans le sillage du congrès 3AF Aerodynamics at off-design conditions qui s’est déroulé à Paris fin mars 2019, deux articles reprennent les conférences pilotes de l’ONERA sur le tremblement aérodynamique et du Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB) sur les simulations de conditions climatiques extrêmes sur véhicules en soufflerie. La rubrique actualités est consacrée à la modernisation de la soufflerie climatique Jules Verne du CSTB à Nantes. Les souffleries constituent en effet un moyen d’essai commun aux trois grands secteurs industriels aéronautique, espace et défense (ONERA), transport et automobile (CNAM-PSA-Renault) et environnement et bâtiment (CSTB). 

En 2013, une exposition 100 ans de souffleries après Eiffel, rappelée dans ce numéro avec l’article sur la soufflerie S1Ch de Meudon, avait permis de fédérer les aérodynamiciens de ces différents domaines avec le soutien du Centre National de Recherche et de Technologies (CNRT) sur l’Aérodynamique des Véhicules Terrestres (CNRT R2A), dont Jean Délery préside le Comité scientifique. La Commission Aérodynamique de la 3AF rassemble désormais tous les acteurs de l’aérodynamique en France, bien au-delà du strict domaine aérospatial. En 2017, cette communauté d’aérodynamiciens de tous horizons a publié chez Cépaduès un livre intitulé Aérodynamique expérimentale, souffleries et méthodes de mesure. L’ouvrage, écrit par Jean Délery (Président de la Commission Aérodynamique), Bruno Chanetz (ONERA), Patrick Gilliéron (Renault), Patrick Gnemmi (ISL) et Philippe Perrier (Dassault Aviation), a été préfacé par Michel Scheller.

Ce dossier aérodynamique s’enrichit également de deux articles sur des thématiques qui ont fait le succès du domaine aérodynamique aux Entretiens de Toulouse en avril 2019 : Les nouvelles configurations d’aéronefs (ONERA) et les extrémités de voilures (Dassault-Aviation/ONERA). La 3AF apporte en effet son concours à l’Académie de l’Air et de l’Espace, qui organise cette manifestation depuis 12 ans conjointement avec X-Exed 2. Philippe Perrier est à mes côtés, responsable du domaine aérodynamique au comité de pilotage. L’entretien qu’il animait sur les hydroptères, ces bateaux qui volent fut le plus grand succès de la présente session. Ce sujet avait déjà fait l’objet d’un article de sa part dans la Lettre 3AF n°27 1, mais il nous donne ici la primeur de l’entretien qu’il animera en 2020 sur l’aérodynamique et l’hydrodynamique des records de vitesse à la voile. Un autre article de cette Lettre porte sur le morphing électroactif (Institut de Mécanique des Fluides de Toulouse et laboratoire Laplace), sujet qui fera également l’objet d’un entretien aérodynamique en 2020. Cette technique, qui consiste en l’optimisation de forme par l’utilisation de matériaux intelligents, avait été primée par la 3AF en 2018 dans le cadre d’un prix de thèse. 

Notre dossier comprend également un article de l’ONERA sur l’Assimilation de données en aérodynamique. Cette technique issue de la communauté météorologique, est de plus en plus utilisée en aérodynamique. Elle permet un dialogue entre l’expérience et le calcul numérique, profitant aux deux domaines. 

Enfin cette Lettre s’achève sur la Vie de la 3AF par un article sur notre président Michel Scheller qui vient d’être élevé à la dignité de Grand Officier dans l’Ordre national du mérite et par une interview par Jean-Pierre Sanfourche d’un des deux vice-présidents de la 3AF, Bruno Sainjon, président de l’ONERA.