Publication d’un livre sur les souffleries et les moyens de mesures par la Commission Aérodynamique

Aérodynamique expérimentale Souffleries et méthodes de mesure
Sous la direction de Jean Délery, préface de Michel Scheller, avec Bruno Chanetz, Patrick Gilliéron, Patrick Gnemmi et Philippe Perrier, Éditions Cépaduès, 300 pages. 

 

Cet ouvrage présente un état de l’expérimentation dans le domaine de l’aérodynamique, l’importance de cette discipline restant primordiale pour la conception des véhicules aériens et terrestres, pour la production d’énergie, pour les moteurs, pour la tenue au vent des bâtiments et pour bien d’autres domaines. 

L’aérodynamique intéresse non seulement l’amélioration des performances des véhicules et leur confort mais aussi la réduction des nuisances qu’ils engendrent. L’ouvrage fournit une information actualisée sur les moyens expérimentaux et techniques mis en œuvre par les aérodynamiciens, ingénieurs et chercheurs. Les divers types de souffleries - du subsonique à l’hypersonique - sont décrits, en présentant les problèmes posés par leur conception et exploitation. Une large place est donnée à la métrologie qui a connu une véritable révolution en permettant d’accéder à une connaissance précise et locale des propriétés d’un écoulement. Ce développement spectaculaire est à mettre en parallèle avec les progrès dans le domaine de la simulation numérique des écoulements (CFD - Computational Fluid Dynamics). Les développements en cours pour bâtir une méthodologie associant expériences et simulations numériques sont présentés : il s’agit de la SAO (oufflerie assistée par ordinateur). Enfin, on propose un bilan de la situation actuelle de l’aérodynamique expérimentale à partir d’une vision prospective de cette discipline et d’une définition des problèmes auxquels elle se trouvera confrontée dans les années à venir.

COMMENTAIRE D’OLIVIER LESBRE, DIRECTEUR GÉNÉRAL DE L’ÉCOLE ISAE-SUPAERO

L’aérodynamique est toujours l’un des sujets phares des formations délivrées à l’ISAE-SUPAERO. Si les moyens de simulation (High Performance Computing) et les modèles physiques (RANS, LES, DES…) ont considérablement progressé ces dernières années, l’aérodynamique expérimentale tient toujours une place essentielle pour l’étude, la compréhension et la modélisation de phénomènes physiques comme la transition laminaire-turbulent, l’aéroacoustique ou le pompage en aérodynamique interne. L’ISAE-SUPAERO fait du reste la part belle aux souffleries, en atteste la toute nouvelle soufflerie aéro-acoustique que nous venons de construire et fera référence dans le milieu de la recherche académique. L’ouvrage « aérodynamique expérimentale », écrit sous la direction de Jean Délery par les meilleurs spécialistes, est très richement documenté. Il aborde de façon détaillée aussi bien les moyens – les souffleries – selon différentes plages en nombre de Reynolds et nombre de Mach (du subsonique à l’hypersonique en passant par le transsonique et le supersonique) que la métrologie qui a connu ces dernières années d’importants développements, notamment en terme de visualisation. C’est un ouvrage indispensable pour qui veut bien comprendre l’essence physique de l’aérodynamique – et qui figurera en bonne place sur les rayons de la bibliothèque de l’ISAE-SUPAERO. ■

Ajouter un commentaire