Actualités

Partager sur :
01 avril 2021
Lettre 3AF

Les Chevaliers du Ciel - Tanguy vs Laverdure par Patrice Buendia et Fréderic Zumbieh avec dessins de Sébastien Philippe chez Dargaud

Vue 18 fois

par Bruno Chanetz

Cet album est la suite d’un premier tome Retour aux Cigognes des mêmes auteurs, mais il constitue une aventure passionnante en soi. Ces auteurs ont déjà produit deux autres aventures avant cet intéressant diptyque dont la trame s’appuie sur les dernières avancées en matière de nanotechnologies. 

À cause de nano-implants installés dans leurs cerveaux, des pilotes de l’armée sont contrôlés à distance par le docteur Rochette, un scientifique spécialiste des biotechnologies et des expériences sans limite. Dans l’épisode précédent, les exactions commises ont obligé Tanguy à abattre un avion dont le pilote lançait des missiles en direction de voitures sur une autoroute. Dans le présent album, Ernest Laverdure, le meilleur copain de Michel Tanguy, est lui aussi sous influence et c’est Tanguy qui est chargé de le mettre hors d’état de nuire. Il en résulte une situation cornélienne où notre héros est partagé entre son devoir et son amitié. Tanguy tente de raconter sa version des faits à un ministre, dont il subit en retour une violente diatribe, vitupérant notamment contre un complotiste notoire …injure terriblement actuelle ! Mais ce n’est pas le seul signe d’actualisation de la série, née en 1961 sous la plume de Charlier et le crayon d’Uderzo. En effet, les héros utilisent Skype, envoient des SMS, même aux commandes de leurs avions … Sans avoir pris une ride ils ont pourtant 60 ans de plus. Les auteurs ne se contentent pas d’intégrer à leur récit les nouvelles pratiques quotidiennes, ils utilisent la langue de notre époque et en particulier le mot « putain » désormais employé dans le langage courant comme une banale interjection, alors qu’il constituait le « gros mot » par excellence à l’époque de la création de la BD …

Cet album contient en outre des suppléments intéressants ou d’actualité.

On découvre une photo du hangar qu’Albert Uderzo, décédé le 24 mars 2020, avait fait construire dans son jardin des Yvelines pour abriter son Mirage IIIE. Les portes de ce Hangar s’ornaient à l’intérieur d’images géantes des deux héros à qui il avait donné vie : Tanguy et Laverdure. Uderzo avait par la suite confié cet avion à la base des Cigognes à Dijon.

Un autre supplément intitulé Tanguy et Laverdure face à la Covid, rappelle en image la contribution de l’Armée de l’air à la lutte contre cette pandémie. Son auteur, le dessinateur Sébastien Philippe raconte que le lendemain où il avait griffonné les trois pages reproduites dans cet album, un SMS lui apprit la mort d’Uderzo …

Un autre supplément traite des exercices de tir effectués chaque année à partir de la base de Solenzara en Corse par les Cigognes de Luxeuil. Il s’agit de viser une cible de quelques dizaines de centimètres tractée par un Alphajet à près de 500 km/h.           




Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.