Calendrier des événements

Crédit: Space-x
Partager sur :

L'utopie qui propulse Space-X

Groupe "Transport spatial"

Les défis du programme Starship

En une vingtaine d’années d’une ascension aussi périlleuse que spectaculaire, Elon Musk, créateur d’entreprises innovantes, a bousculé les géants de l'automobile avec Tesla, tout en réussissant à prendre une place de premier rang dans l'industrie des lanceurs spatiaux grâce à sa maîtrise de la réutilisation.

Mais c’est un autre projet sur lequel SpaceX investit des efforts considérables depuis quelques années : le développement d’un système de transport interplanétaire, totalement réutilisable et à bas coût, capable de déposer 100 tonnes sur la Lune ou sur Mars. Le programme (Starship) avance à marche forcée, avec des capacités de production de série et les premiers essais en vol. S’il ambitionne une utilisation commerciale pour Starship, Elon Musk affiche clairement que son but est de permettre à l’espèce humaine d’accéder à d’autres mondes. Dans son esprit ce système serait mis à disposition de clients désirant développer des activités planétaires. Et s’il parle de colonisation, c’est en termes de vision, sans qu’existe à proprement parler un programme.

En attendant que se concrétise ce qui reste à ce jour une utopie, la création du système Starship présente un certain nombre de défis, essentiellement techniques, qui restent redoutables malgré le crédit qu’apportent les succès spectaculaires de SpaceX : réussir les vols, aboutir à des conditions opérationnelles réalistes, mettre au point le transfert d’ergols en orbite, installer les moyens de production in situ des ergols de retour, et les doter d’une source d’énergie,  régler l’épineux problème des rentrées atmosphériques, obtenir des financements et les autorisations… Un chantier colossal

Mercredi 12 octobre 2022
18h00 - 19h30 (GMT +2)
Date limite d'inscription : 12 octobre
L'événement est organisé en ligne
Intervenants
Richard Heidmann
Vice président et Responsable relations étudiants
Association Planète Mars

Ancien élève de l’École Polytechnique et de l’École Nationale Supérieure de l’Aéronautique et de l’Espace, Richard Heidmann est ingénieur en propulsion spatiale. Ancien Directeur de l’Orientation Recherche et Technologies du groupe Snecma (aujourd’hui Safran), il a exercé précédemment diverses responsabilités dans le domaine des moteurs-fusées. Il a participé à la genèse et au développement des lanceurs Ariane.
Sur le plan associatif, il a pris une part active dans la promotion de l’exploration de Mars et de l’accès de l’Homme à ce monde, en tant que président fondateur de l’association Planète Mars, branche française de la Mars Society.

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.

Mercredi 12 octobre 2022
18h00 - 19h30 (GMT +2)
Date limite d'inscription : 12 octobre
L'événement est organisé en ligne
  • Ajouter à mon agenda