Actualités

Partager sur :
22 septembre 2021
Parcours de nos membres

Echange avec Mme Annie Leroy - Enseignant chercheur

Vue 65 fois

Vous êtes membre de 3AF depuis combien d'années ?

Je suis membre 3AF depuis plusieurs années.

Pourquoi la 3AF ?

Pour les champs thématiques et les domaines industriels couverts par la 3AF mais également pour le riche réseau des personnes qui y adhèrent.

Que vous a apporté votre adhésion à 3AF ?

De nouvelles rencontres et relations, de la culture technique et scientifique particulièrement enrichissante pour l’exercice de ma profession.

À quelle Commission Technique ou Groupe Régional avez-vous contribué et/ou contribuez-vous ?

La commission aérodynamique.

Quel est votre principal domaine de compétences ?

L'enseignement et la recherche en mécanique des fluides et aérodynamique au niveau universitaire.

Pourquoi avez-vous décidé de vous engager dans cette voie ?

D’abord par appétence pour les métiers de la recherche qui permettent de continuer à apprendre tout au long de sa carrière, puis parce que j’aime transmettre connaissances, compétences et motivations.

Quelles compétences avez-vous développées depuis votre formation initiale

 Conception et animation d’enseignements en formation initiale et continue pour techniciens supérieurs et ingénieurs ; utilisation de méthodes pédagogiques innovantes ; mise en œuvre, conduite et gestion de projets de recherche scientifique et de prestation industrielle ; valorisation et communication de la recherche.

Quelles compétences souhaiteriez-vous de nouveau acquérir ?

Cultiver sans cesse la curiosité scientifique et suivre l’évolution technologique.

Pourriez-vous évoquer votre parcours ?

Ingénieur généraliste EPF, DEA conversion de l'énergie (Paris VI), Doctorat en sciences de l'ingénieur, maître de conférences en mécanique des fluides à l’université d’Orléans (IUT d’Orléans – Laboratoire PRISME), Habilitation à Diriger des Recherches (Université d’Orléans), maître de conférences en mécanique des fluides/aérodynamique à l’Ecole de l’air et de l’espace et au centre de recherche de l’école de l’air (CREA).

Les entreprises dans lesquelles vous avez travaillé ?

Après mon doctorat, j’ai tout de suite pu intégrer un poste d’enseignant-chercheur à l’université, donc pas de travail en entreprise.

Vos expériences ?

Analyse, modélisation et contrôle d’écoulements pour l’aérodynamique instationnaire ; conduite d’essais en soufflerie subsonique  ; réalisation d’actions de recherche dans le cadre de partenariats au sein de projets collaboratifs structurants (Groupement de recherche « Contrôle des décollements », projets Régionaux, ANR, Européen).

Vos responsabilités ?

Enseignement universitaire, encadrement de stages et de thèses.

Vos succès, vos échecs, vos regrets ?

Je regrette de ne pas avoir encore eu une expérience de travail de longue durée à l’étranger.

Vos aspirations à venir ? Dans 5 ans, dans 10 ans ? Professionnelles et/ou associatives ?

Pour les cinq années à venir, continuer à exercer mon métier à l’EAE. À moyen et plus long terme, travailler davantage pour la formation continue et contribuer davantage aux actions de la 3AF.

Que souhaiteriez-vous partager, globalement et particulièrement, avec les plus jeunes ?

Leur transmettre le sens de la motivation et de l’engagement dans leur carrière professionnelle pour qu’il puisse trouver du sens à exercer leur métier.

Comment envisageriez-vous ce partage ?

Mon métier d’enseignante me le permet déjà en grande partie. Chaque année je prends la responsabilité d’encadrer des étudiants en projet ou en stages.

Comment occupez-vous votre temps libre ? Vos passions autres que professionnelles ?

L’aviation légère en aéroclub est une de mes activités qui occupe mon temps libre. J’ai passé de nombreux après-midis sur les terrains d’aviation, et plus particulièrement à Orléans-Saint Denis de l’Hôtel ! J’y ai fait du vol à voile pendant mes années d’étudiante et y ai ensuite appris à piloter en DR400. Je suis pilote privé depuis 2008. Je partage cette activité en famille, avec mon mari et un de mes enfants. Eux font en plus de la voltige aérienne. Je pratique également le tennis depuis une quinzaine d’années et participe à des championnats par équipes.




Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.